Comment Google va vous obliger à adopter le responsive design

Web dev  /  19 Oct 2016

2
FacebookTwitter

Les concepteurs de sites internet, experts en référencement, et tous les acteurs du web s’arrachent souvent les cheveux pour trouver les meilleurs moyens de plaire à Google et de gagner quelques places dans l’index de ce dernier. Mais la dernière annonce de Gary Illyes (porte parole SEO de Google) lors d’une conférence il y a quelques jours va tout faire basculer : un nouvel index mobile va faire son apparition.

“Et alors?”, me direz-vous. Tout d’abord, l’index, c’est le coeur de Google, son utilité première : être une sorte d’annuaire de pages web et de documents. Autrement dit, l’index de Google, c’est tous les résultats à une recherche de mots clés. Un nouvel index, ça veut dire que l’on va avoir une réorganisation de ces résultats.

Et la particularité de ce nouvel index, c’est de ne référencer que les sites web responsive. C’est à dire un site qui s’adapte au support utilisé en terme de lisibité, d’ergonomie, etc.. Car en 2016, on vit déjà dans un monde “mobile first”.

Et le pire ? ou plutôt, le meilleur (pour nous en tout cas) ce nouvel index mobile sera aussi l’index principal. C’est à dire qu’il va venir remplacer l’index actuel, qui va devenir de moins en moins à jour, et les utilisateurs d’ordinateurs verront également en priorité l’index mobile. Tous les sites qui ne seront pas optimisés n’auront donc plus aucune visibilité sur le nouvel index, ce qui risque de freiner très grandement leur nombre de visites.

Pourquoi donner autant d’importance au responsive design, et donc aux mobiles ?

On le sait, Google adore le reponsive design, c’est déjà un facteur de ranking pour le référencement. Et en effet, ce n’est pas sans raison. Avec déjà plus de 56% du trafic internet provenant de supports mobiles, on ne peut tout simplement plus ignorer cette problématique.

De plus, l’intérêt principal de Google est de proposer à ses utilisateurs la meilleure réponse possible à une question donnée. Rediriger un internaute qui utilise son téléphone, vers un site qui n’est pas adapté, c’est proposer une réponse inadaptée.

Google, à sa manière et grâce à son poids, va donc sans aucun doute imposer le responsive design à l’ensemble du web, bien que cette façon de penser aie déjà conquis un grand nombre de concepteur et de sites internet. Mais l’intérêt est, ici, de faire passer le pas de l’adaptatif à tous les sites déjà en ligne qui n’ont pas encore adopté le responsive et par conséquent, de forcer leur refonte.

 

TLDR; Les implications de cette annonce ? Avoir un site qui n’est pas responsive en 2017, c’est carrément se tirer une balle dans les deux pieds, et même les deux mains, puisqu’on loupe la totalité des internautes. Pour faire court : qui s’amuse à aller sur la deuxième page de Google ?

 

Commentaires

2 commentaires

    • Kévin FURET

      Oui, tu as bien raison Simon ! Heureusement qu’ils poussent l’amélioration du web actuel avec leur statut de leader ! On peut notamment voir aussi comment ils favorisent grandement le passage au HTTPS, afin de se diriger vers un web plus sécurisé 🙂

Les deux vagues, kézako ?

Nous sommes une jeune agence web qui surfe sur l’innovation.
Création de sites web originaux, identité graphique : confiez nous votre projet, nous mettrons notre expertise et notre créativité à votre service.

Des questions, envie de papoter ?

Le  de Kévin est le 06 13 69 92 68
et celui de Marine est le 07 83 36 94 14

Envoyer un  à hello@lesdeuxvagues.com